DIRECTEUR EXPLOITATION & MAINTENANCE ENR

Missions
• Animer, piloter et faire évoluer l’équipe production.
• Être le garant de la bonne exploitation des sites dans le respect  objectifs définis (disponibilité, production, budget et sécurité, normes, pratiques

• Piloter la bonne gestion des actions d’entretien et de maintenance (préventive, prédictive, curative) en veillant à l’optimisation de la disponibilité des sites.
• Développer et cultiver des relations privilégiées avec les clients et fournisseurs (turbiniers, sous-traitants…) et les administrations, en assurant la bonne application des contrats.

Qualités exigées
• Leadership, sens de l’initiative et professionnalisme.
• Être techniquement curieux et pragmatique.
• Être orienté organisation, amélioration continue et résolution de problèmes.

Expérience requise
Minimum 5 ans dans le domaine de la maintenance/ exploitation EnR ou industrielle multisite.

Comment y parvenir ?

De formation technique, idéalement bac + 5 par exemple ingénieur en électrotechnique, exploitation, mécanique et /ou automatisme ou formation complémentaire type MBA.

 

C’EST MON JOB !

Sébastien Lemaire est diplômé d’une école d’ingénieur en machines hydrauliques et thermiques, d’un master éoliennes et d’un MBA en Executive Management. Il a rejoint UNITe en 2022 en tant que directeur exploitation & maintenance EnR. « Mes vocations pour les énergies renouvelables m’ont permis de travailler dans le plus de huit ans passés chez le plus grand constructeur mondial continuer à élargir  connaissances à travers UNITe que j’ai rejoint en tant que directeur exploitation & maintenance EnR. En effet, depuis plus de 35 ans, le groupe UNITe développe, construit et exploite des centrales de production d’électricité locale et durable : des centrales hydroélectriques, des parcs éoliens et des installations photovoltaïques. UNITe est un groupe indépendant, agile, financièrement solide, ancré dans les territoires, avec des compétences reconnues dans le secteur des énergies renouvelables. J’anime actuellement une équipe de près de 30 personnes passionnées. Notre but commun : optimiser la production de nos actifs et participer à la transition énergétique. Mon quotidien est fait d’implémentation d’amélioration continue, de gestion humaine et d’accompagnement de personnes fantastiques dans un environnement très dynamique. La preuve : UNITe recrute ! »

CHARGÉ D’AFFAIRES SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE

Missions
• Prospecter et identifier des projets solaire photovoltaïque.
• Identifier des opportunités afin de proposer une offre adaptée au besoin du client.
• Suivre de près vos projets, négocier et conclure les ventes.
• Développer votre portefeuille de projets auprès d’entreprises de toutes tailles et de tous secteurs.
• Développer et entretenir votre réseau d’apporteurs d’affaires.
• Travailler avec le bureau d’études et suivre les préfaisabilités technico‑économiques des projets.
• Être garant de la qualité de vos projets tout en vous assurant de la satisfaction client.
• Savoir gérer votre périmètre avec une grande autonomie, dans le cadre des objectifs définis par la direction.
• Assurer une veille concurrentielle et un reporting régulier auprès de la direction.

Qualités exigées
Votre persévérance et vos excellentes qualités relationnelles vous amènent à gagner l’attention de vos interlocuteurs. Orienté résultats, vous maîtrisez les indicateurs de performance. Il faut savoir jongler entre une âme de commercial pour animer la prospection (et aller au bout des affaires) et une âme technique pour savoir répondre aux attentes du client et expliquer des projets techniques.

Expérience requise
Une expérience de deux ans minimum dans la gestion de projets énergétiques et plus particulièrement dans le domaine du solaire photovoltaïque.

Comment y parvenir ?
H/F, de formation commerciale ou ingénieure.

 

C’est mon job !

Rémi de Saint Albin est titulaire d’un diplôme d’Ingénieur dominante eau, énergie et environnement. Après une expérience de deux ans en tant que chef de projet énergétique, il a rejoint ValÉnergies en 2021 en tant que chargé d’affaires solaire photovoltaïque.
« Issu d’une formation d’ingénieur, j’apprécie le côté technique des projets de ValÉnergies ainsi que le rapport privilégié avec les équipes de construction et du bureau d’études. La mission de chargé d’affaires me permet une grande liberté d’action et une certaine autonomie afin de développer nos projets et établir une stratégie de prospection. J’aime particulièrement les interactions avec les différents interlocuteurs, un jour un industriel, le lendemain une collectivité, le surlendemain un agriculteur : cette diversité entraîne une richesse des échanges et motive  au quotidien. Un aspect très important pour moi est la compétitivité des offres ValÉnergies et sa dynamique de croissance qui donnent envie aux différents interlocuteurs d’avancer avec nous sur tous leurs projets. D’un point de vue de mes convictions, je suis ravi de pouvoir oeuvrer pour l’environnement avec des projets d’autoconsommation à taille humain qui ont du sens. Ils permettent de rapidement voir les effets sur les émissions des entreprises et les aident à gagner en résilience et indépendance énergétique. »

DIRECTEUR DES OPÉRATIONS – ÉNERGIES RENOUVELABLES

Missions
• Établir les grands axes de la politique de développement, porter et déployer la stratégie, notamment par la pénétration de nouveaux marchés nationaux et internationaux.
• Animer, diriger et coordonner l’ensemble des activités de développement, achat, construction et gestion d’actifs dans le respect des objectifs fixés par le conseil de surveillance.
• Piloter, animer et faire avancer les équipes en cultivant le “business ownership” et l’autonomie des collaborateurs.
• Conjointement avec le CFO, identifier, évaluer et proposer aux actionnaires les opportunités d’acquisition (M&A), participer au closing financier des projets.
• S’assurer que les processus organisationnels et opérationnels sont en place et effectifs afin d’exécuter le business plan et les objectifs définis.
• Conduire et motiver les équipes et faire preuve de fort leadership tout en étant moteur de la bonne intégration des équipes.
• Développer et cultiver des liens privilégiés avec les acteurs clés du secteur et contribuer au lobbying au sein de la profession.
• Gérer votre périmètre avec une grande autonomie et sous la responsabilité directe du conseil de surveillance.

Qualités exigées
Entrepreneur et business développeur dans l’âme, faire preuve d’audace et de leadership. Ténacité, créativité, pragmatisme et rigueur. Être fin négociateur, avoir un bon relationnel et avoir le sens du résultat. Forte résistance au stress, être motivant et positif.

Expérience requise
Une expérience de plus de 15 ans idéalement dans le développement et la gestion de projets majeurs EnR en tant que dirigeant d’une BU, filiale d’un groupe ou similaire.

Comment y parvenir ?
H/F, de formation supérieure bac + 5 (type grande école de commerce ou d’ingénieur).

 

C’EST MON JOB !
Après près de douze ans d’expérience dans le secteur de l’énergie, du pétrole et du gaz, Philippe Tavernier a rejoint le secteur des EnR en  Depuis janvier 2022, il est directeur général adjoint/chef de l’exploitation et membre du Comex du groupe Valorem, producteur indépendant d’énergies renouvelables (parcs éoliens, solaires et centrales hydrauliques) en France, Europe et Caraïbes. « J’ai la responsabilité des BU International, Achats, Construction et Gestion des actifs du groupe. Je dois animer des équipes composées de personnes variées : un de mes rôles est de définir puis d’aligner les différents intérêts et objectifs de ces équipes afin qu’elles soient les plus efficientes possibles et donc délivrer nos engagements en termes de MW à construire et opérer, dans le respect des budgets et plannings. Mon quotidien consiste à participer à beaucoup de réunions afin de guider, orienter  conseiller les équipes, mais aussi à prendre des décisions importantes et parfois compliquées. Arbitrer rapidement en cas de divergences et désaccords est aussi une part importante de ce rôle. Être force de proposition et pragmatique afin de maintenir les aspects opérationnels de l’entreprise toujours adaptés à nos besoins qui changent en permanence dans notre secteur. J’ai également une implication déterminante dans la définition et les choix stratégiques du groupe : c’est une partie extrêmement motivante et intéressante dans ce poste car vous façonnez votre entreprise de demain. Le rôle de représentations et de relations avec des partenaires fait aussi partie de mes tâches. Ce que j’apprécie avant tout, c’est la très grande diversité des sujets que j’aborde chaque jour et des personnes rencontrées. »

DIRECTEUR DES NOUVELLES ÉNERGIES

Dirige et anime l’ensemble des activités de prospection, développement, construction et exploitation du groupe.

Missions

  • Définirlastratégiedugroupeenmatièred’énergie éolienne, solaire et petite hydro-électricité en collaboration avec le directoire, construire la feuille de route et assurer sa bonne mise en œuvre dans le respect des objectifs fixés.
  • Piloter,animeretfaireavancerseséquipes, avec de dynamique de croissance des effectifs.
  • Identifier,évalueretproposerlesopportunités d’acquisition d’entreprises et actifs.
  • Développeretcultiverdesliensprivilégiésavecles acteurs clés du secteur, territoires, institutionnels, élus, syndicats professionnels, différents partenaires et effectuer un travail de lobbying.
  • Gérer les interfaces avec les autres directions, qu’il s’agisse des fonctions supports ou des directions d’exploitation. Entièrement responsable de ses résultats, il gère son périmètre avec une grande autonomie et sous la responsabilité du directoire.

Qualités exigées
Un leadership et une capacité à cultiver les forces de ses équipes. Une connaissance approfondie du secteur de l’énergie, une hauteur de vue stratégique. Une lecture fine de l’évolution du marché et des acteurs et une capacité à définir et exploiter les avantages concurrentiels.

Expérience requise
Une expérience probante de plus de sept ans dans les EnR, en tant que dirigeant d’une business unit, filiale d’un groupe, direction de développement ou similaire.

Comment y parvenir ?
Un diplôme supérieur de type bac + 5 (type école de commerce ou d’ingénieur).

 

C’est mon job !
Diplômé de l’école Polytechnique puis de l’école des Ponts Paris Tech, Julien Marchal a ensuite acquis plus de douze ans d’expérience dans les énergies. Il a notamment conseillé le président de la République François Hollande ainsi qu’Emmanuel Macron, avant de rejoindre la CNR en tant que directeur des nouvelles énergies. « Au cours de mes études, j’ai acquis la conviction que le réchauffement climatique et la confrontation de l’Humanité avec les limites planétaires seront les défis du XXIe siècle. J’aime rappeler à mes collaborateurs la chance d’œuvrer au quotidien à résoudre ces défis. Pour autant, même si nous travaillons dans un secteur noble, la concurrence est intense et les marchés évoluent rapidement. J’appuie donc fortement la prospection et les travaux sur les nouveaux modèles d’affaire. C’est une tâche aussi gratifiante que de structurer l’organisation interne des trois entités que je dirige. Parmi elles, mon temps est largement consacré à l’émergence de Solarhona, qui porte les activités solaires sur toitures et ombrières du groupe. Créée très récemment, toute sa structuration interne (processus, fonctions supports, stratégie commerciale, etc.) se met en place pour attaquer ce marché. »

RESPONSABLE DE PROJETS ET TERRITOIRES / DÉVELOPPEMENT ÉOLIEN

Missions
• Instaurer un climat de confiance auprès des acteurs d’horizons différents et les fédérer
autour d’un même projet.
• Être en contact avec les élus, les propriétaires, exploitants et les citoyens, présenter les projets et négocier afin d’obtenir le soutien du territoire.
• Constituer les réserves foncières.
• Créer et entretenir un réseau de soutien local avec les différents acteurs des projets et parties prenantes.
• Assurer la communication et la concertation en participant aux réunions publiques, visites de parcs, information de la population,
participation citoyenne…
• Identifier de nouveaux sites potentiels et être garant du respect réglementaire et environnemental lié au développement de projets éoliens.
• Travailler en binôme avec le responsable projet autorisation, et sous l’autorité du responsable d’agence.

Qualités exigées
Une nature charismatique, un excellent relationnel et le sens de la négociation, ainsi que de l’autonomie, de la créativité et une culture du résultat sont nécessaires pour s’épanouir sur ce poste. De l’intelligence émotionnelle et une appétence évidente à propos des énergies renouvelables.

Expérience requise
Une expérience probante en contact avec les propriétaires fonciers et les collectivités territoriales.

Comment y parvenir ?
Un diplôme d’ingénieur, de commerce ou une expérience dans le foncier.

C’EST MON JOB !
Katia Rasoamanana est titulaire d’un diplôme d’ingénieure géologue. Après 15 ans d’expériences dans divers domaines dont 6 à l’international et plus de 7 ans dans l’environnement, entre bureaux d’études et secteurs industriels variés, Katia rejoint H2air en tant que responsable de projets et territoires / développement éolien. « À la base, rien ne me prédestinait à l’éolien. Mais à mon retour en France, après plusieurs années à l’étranger, j’ai souhaité m’investir professionnellement dans un secteur qui pour moi avait du sens. En tant que responsable de projets et territoires chez H2air, pas le temps de s’ennuyer : aujourd’hui et plus que jamais, le bon ancrage de nos projets dans le territoire est primordial ! Et pour cela, pas de mystère : oser mouiller la chemise, aimer échanger, fédérer, être capable de communiquer avec toutes les parties prenantes d’un projet pour le porter au sein de son territoire et le faire vivre sur le long court. Petite spécificité chez H2air, nous travaillons toujours en binôme : cette gestion conjointe avec un responsable projet autorisation offre une belle dynamique sur nos projets. »

VICE-PRÉSIDENT.E MARKETING ET COMMERCIAL – BIOMÉTHANE

MISSIONS
• Élaborer et définir, en concertation avec le comité de direction, la politique commerciale en accord avec la stratégie de l’entreprise, les objectifs et les moyens de développement de l’activité en France et à l’export sur les marchés ciblés.
• Définir le budget commercial en fonction des objectifs de croissance, structurer et organiser le service en recrutant les ressources nécessaires.
• Construire les outils de vente en lien avec les services internes, mettre en place un support
de formation et former les collaborateurs.
• Manager l’équipe et sa performance commerciale.
• Identifier les leviers de croissance potentiels, analyser le marché, initier et coordonner un plan stratégique de développement et/ou de pénétration sur des nouveaux marchés.
• Représenter et garantir l’image de la société en France et à l’étranger.

QUALITÉS EXIGÉES
Grand sens des responsabilités et esprit d’initiative. Excellence dans la négociation et le closing de ventes complexes. Capacités managériales et relationnelles. Maîtrise de l’anglais indispensable.

EXPÉRIENCE REQUISE
Une expérience réussie de 7 à 10 ans minimum sur un poste similaire idéalement issu du monde des déchets et/ou ingénierie des gaz.

COMMENT Y PARVENIR ?
Formation supérieure en commerce, master en business development ou management commercial.

 

C’EST MON JOB !
Marco Venturini a plus de 25 ans d’expérience en direction générale et conduite de grands projets. Après des études en droit à l’université de Turin, il obtient son MBA à Sciences Po Paris. Il continue ses études en stratégie financière à l’Insead (Institut européen d’administration des affaires) et en énergie et finance carbone à Paris Dauphine. Sa carrière débute chez Veolia Eau, où il gère plusieurs centres de profit et devient directeur pays. Il est ensuite directeur général adjoint de Paprec, vice‑président exécutif Europe de EnGlobe-Biogénie puis président d’Iroko Consulting. Il est aujourd’hui vice-président marketing et ventes au sein de la société Waga Energy. « Waga Energy produit du biométhane à partir du biogaz issu des centres de stockage de déchets. La Wagabox©, innovation française unique au monde, permet de transformer les émissions fatales des déchets enfouis – responsables de 5 % des émissions de GES – en gaz renouvelable. Le développement de Waga Energy requiert une stratégie ambitieuse, une organisation multidisciplinaire et une parfaite maîtrise de l’exécution. Pour répondre aux attentes des clients, il faut surtout créer une équipe engagée et audacieuse, capable de maîtriser des sujets complexes et de travailler en coopération. »

MANAGER INNOVATION ET NOUVEAUX SERVICES ÉNERGIE – MOBILITÉ ÉLECTRIQUE

MISSIONS
• Identifier, évaluer et proposer des idées et concepts de nouveaux services à forte valeur ajoutée à la charnière de l’énergie et de l’électromobilité et assurer le “go to market”.
• Définir, analyser et évaluer la viabilité du business model et l’impact sur l’organisation.
• Animer et soutenir des groupes projets en sollicitant l’expertise en interne/externe.
• Pratiquer un échange continu avec les services internes afin de minimiser le “time to market”
• Créer et cultiver un climat de rupture et d’innovation en matière de services à l’énergie.
• Assurer une veille marché, identifier, développer et cultiver un réseau de partenaires et prescripteurs pour l’émergence de nouvelles solutions à forte valeur ajoutée.
• Conduire diverses études d’opportunités techniques ou économiques, plus particulièrement dans le domaine du smart-charging, des services data et du clearing financier entres les opérateurs de la place.

QUALITÉS EXIGÉES
Une bonne connaissance des marchés de l’énergie au niveau européen. Fibre entrepreneuriale, un grand sens du business et gestion des projets complexes. Maîtrise de l’anglais indispensable.

EXPÉRIENCE REQUISE
Une expérience de 5 ans minimum dans l’énergie, sur des thématiques équivalentes, par exemple chez un opérateur international ou au sein d’un cabinet de conseil.

COMMENT Y PARVENIR ?
H/F, de formation supérieure (bac + 5 minimum) type grande école de commerce ou d’ingénieur.

 

C’EST MON JOB !
Après une formation d’ingénieur télécom, Marion Arlès a exercé une activité de conseil auprès de grands groupes dans le domaine de l’energie. Elle réalise notamment diverses missions pour Enedis au sein de la direction statégie et grands projets et développe son expérience au sein de grands groupes comme EDF, RTE, Alstom, Veolia ou encore Suez Environnement, groupes auprès desquels elle développe son expertise en transition énergetique. Après plus d’une dizaine d’années d’expérience, elle fonde sa propre société de conseil en innovation. Elle rejoint le groupe Girève en 2018, au poste de manager innovation et nouveaux services énergie – mobilité électricité. « Girève est un opérateur de plateforme d’interopérabilité B2B. Nos axes de recherches sont à ce titre exclusivement tournés vers des entreprises ou collectivités, et jamais directement vers l’usager final du véhicule électrique. Notre activité de R&D se fait au contact rapproché d’autres acteurs industriels, universitaires ou laboratoire de recherche. L’enjeu est de taille : imaginer, expérimenter, développer des services et produits à la croisée de deux secteurs en  mutation, celui de l’énergie et celui de la mobilité. »

RESPONSABLE DÉVELOPPEMENT HYDROÉLECTRIQUE

MISSIONS
• Assurer le bon développement de centrales hydroélectriques, de l’identification jusqu’à l’obtention des autorisations de construction.
• Développer les relations avec les partenaires et créer un portefeuille de projets. Identifier et évaluer les projets susceptibles de correspondre aux critères d’investissement.
• Participer activement aux différentes étapes du développement et piloter la bonne conduite des projets avec le soutien des équipes internes et externes.
• Assurer les réponses aux appels d’offres hydroélectriques.
• Identifier, valider et piloter les acquisitions de centrales existantes et participer aux décisions d’investissement.
• Accompagner le développement de l’entreprise auprès des acteurs du secteur et représenter la société dans les groupes de travail de la profession.
• Gérer le périmètre avec grande autonomie et sous la responsabilité de la direction.

QUALITÉS EXIGÉES
De bonnes connaissances en aménagement du territoire et en due-diligence. Fibre entrepreneuriale, esprit de leadership et bon sens de l’analyse. Bonne maîtrise des outils IT et de l’anglais.

EXPÉRIENCE REQUISE
Une expérience de 5 ans dans le développement de projets hydroélectriques.

COMMENT Y PARVENIR ?
H/F, de formation supérieure (bac +5 min.) de type ingénieur.

 

C’EST MON JOB !
Emmanuel Farvacque est diplômé en ingénierie hydraulique, ouvrage et environnement. Après plusieurs années d’expérience en tant qu’ingénieur génie civil pour le centre d’ingénierie hydraulique d’EDF puis en tant que chargé poste de responsable développement hydroélectrique. « UNITe est un des leaders historiques de la petite hydroélectricité en France. Après deux réalisations récentes exemplaires (la centrale de la Meije en 2019 et la centrale du Parpaillon, actuellement en construction), UNITe lance un programme de développement hydroélectrique et photovoltaïque dynamique en France et à l’international. Dans ce cadre, je suis en charge de l’identification de nouveaux sites pour accueillir nos futurs aménagements. Je m’appuie pour cela sur des données cartographiques, des visites de terrain et sur notre réseau d’exploitants répartis sur tout le territoire. Une fois les sites validés, je noue des partenariats avec les acteurs locaux, puis je supervise les études techniques et environnementales jusqu’à obtention des autorisations. La variété des compétences nécessaires, mises au service du développement d’une énergie verte, font que ce métier est motivant et passionnant. »

EXPERT·E PROCÉDÉS GÉNIE CHIMIQUE – TRAITEMENT DE GAZ

MISSIONS
• Porter la connaissance technique et l’expertise dans le domaine du génie des procédés (opérations unitaires, mécanismes de transferts de masse, d’énergie…).
• Connaître les règles de l’art dans le dimensionnement des équipements mis en oeuvre.
• Rédiger les spécifications techniques et les documents d’ingénierie tout en évaluant les meilleurs compromis de Capex/Opex.
• Être en mesure de réaliser des simulations du procédé, effectuer les notes de calculs des différents équipements, élaborer les bilans matières et bilans thermiques, les PFD et PID.
• Intégrer le retour d’expérience dans l’élaboration de règles de dimensionnement.
• Contribuer au développement de nouveaux produits, participer à la veille réglementaire et de propriété intellectuelle, de dépôt de brevets.

QUALITÉS EXIGÉES
Pédagogie, innovation et engagement. De solides connaissances techniques permettant de traiter des procédés complexes et de mener plusieurs projets de front. Bonne maîtrise de l’anglais et des outils de simulation.

EXPÉRIENCE REQUISE
Une expérience de 5 à 10 ans sur un poste similaire dans le monde du gaz industriel.

C’EST MON JOB !
Antonio Trueba est ingénieur et titulaire d’un doctorat en énergétique de l’École centrale Paris. Après plusieurs années d’expérience en tant que product manager, chef de projet développement puis ingénieur R&D – spécialiste procédés pour Air liquide, il a rejoint le Waga Energy en 2020 au poste d’expert procédés génie chimique – traitement de gaz. « L’innovation est au coeur de l’activité de Waga Energy. Notre solution de purification de gaz de décharge, issue de dix ans de R&D, associe la plupart des technologies de traitement de gaz, notamment la perméation membranaire, l’adsorption et la distillation. Mon expertise acquise chez Air liquide est mise au service de l’entreprise : j’accompagne l’équipe commerciale dans le développement de nouvelles solutions ; j’aide l’équipe projets dans le dimensionnement de nouvelles unités ; enfin, j’assiste le service exploitation chargé de veiller au bon fonctionnement de nos unités d’épuration. Cette vision globale de l’activité permet d’améliorer constamment notre technologie. En parallèle, nous explorons de nouvelles solutions de valorisation du biogaz (CH4 et CO2 principalement), ce qui nécessite des connaissances approfondies en simulation et modélisation de procédés. Tout ceci est possible grâce à une forte cohésion des équipes, mais surtout à des personnes très engagées dans l’amélioration de notre environnement et dans la lutte contre le réchauffement climatique. »

CONTRACT MANAGER – STOCKAGE D’ÉNERGIE

MISSIONS
• Définir et mettre en oeuvre une réelle stratégie de performance basée sur une maîtrise précise de tous les aspects des contrats (client, EPCiste, fournisseurs…).
• Assurer le suivi du contrat de son élaboration jusqu’à la finalisation du projet en limitant risques, pénalités et devoirs.
• Intervenir dans la gestion des réclamations et la négociation des contentieux.
• Analyser en phase d’appel d’offres les clauses techniques et économiques et assurer, en collaboration étroite avec les équipes techniques, achats et juridique, la rédaction et la mise à jour du fichier des risques.
• Apporter un appui aux différents services de l’entreprise et travailler en étroite collaboration avec les directions financières, juridiques, développement et construction projet.
• Proposer des actions correctives à la direction et assurer un échange formel et informel régulier avec votre hiérarchie.

QUALITÉS EXIGÉES
Culture de la gestion des risques et orientation business. Savoir impulser ses idées et impacter son entourage. Pédagogie, diplomatie, bonnes capacités rédactionnelles et maîtrise courante de l’anglais. Adaptabilité, précision, exigence et dynamisme. Anticipation.

EXPÉRIENCE REQUISE
Une expérience réussie dans la gestion contractuelle de projets d’envergure, idéalement dans la construction, voire dans l’énergie ou le stockage d’énergie.

C’EST MON JOB !
Hassan Nilou a plus de quinze ans d’expérience dans le management d’équipe de projets et de vente dans des sociétés travaillant pour l’industrie de l’“Oil and Gas”. Il a rejoint Amarenco en 2020 en tant que contract manager – stockage d’énergie. « Mon rôle est d’assurer un espace de discussion avec toutes les parties contractantes. J’apporte mon expertise pour la création de contrats, de dossiers de consultation, la stratégie de négociation et de dialogue avec les tierces parties. Je fais alors le lien entre les compétences spécialisées des directions financières, juridiques et commerciales et les fonctions opérationnelles. Je suis le garant de la préservation des intérêts de ma société en identifiant les risques et les opportunités du contrat et en assurant la sécurisation des impacts financiers. J’ai un devoir d’alerte auprès des utilisateurs quant aux écarts contractuels avérés ou à venir afin d’éviter les dérives. J’interviens idéalement dès la phase amont des projets pour permettre la négociation de clauses contractuelles potentiellement trop restrictives, voire abusives. Confronté sans cesse à des situations inédites, je dois faire preuve d’initiative, de créativité, de réactivité et d’un bon relationnel. »