Technicien de maintenance de parc éolien

Cette formation professionnelle est mise en place par l’organisme de formation Promeo à Amiens. Ouverte depuis septembre 2013, elle se déroule sur une plateforme spécialement dédiée à l’éolien : WindLab. Deux sessions sont dispensées chaque année. Cette plateforme installée dans les locaux de la cité scolaire d’Amiens met à disposition un mât d’exercice de 30 m, trois nacelles, des pâles, un hub, un atelier d’électro-mécanique, un pont roulant de 10 tonnes, une cellule haute tension, tout l’outillage nécessaire à l’apprentissage du métier, les équipements de sécurité réglementaires et une cabine de peinture pour les modules de formation sur les matériaux composites. La formation dure de 7 à 9 mois (dont 2 mois en entreprise) et débouche sur la validation du certificat européen BZEE (Bildungszentrum für erneueurbare energien). Le site est certifié également GWO (Global Wind Organisation), norme mondiale de sécurité dans le domaine de l’éolien, sur 4 modules (hors celui offshore). Les stagiaires, certifiés GWO avant même d’effectuer leur stage en entreprise, offrent ainsi un gage de qualité et de sécurité supplémentaire à leur structure d’accueil. Forte de son réseau de partenaires, la formation obtient d’excellents résultats d’insertion professionnelle, proche de 93 % (dont 81 % en CDI).

QualiPV

La mention RGE QualiPV est une des qualifications que propose l’association Qualit’EnR. Cette marque convient aux installateurs posant des systèmes solaires photovoltaïques.
Vous pouvez retrouver 3 modules complémentaires pour obtenir le statut de référent technique pour la qualification QualiPV :
– QualiPV Bâtiment pour la compétence intégration au bâtiment / surimposition (non RGE) ;
– QualiPV 36 pour la compétence électricité d’une puissance inférieure ou égale à 36 kVA ;
– QualiPV 500 pour la compétence électricité d’une puissance inférieure ou égale à 500 kVA.
Si l’entreprise réalise l’ensemble des installations et donc fait appel à la compétence intégration au bâtiment et compétence en électricité, il lui faudra employer un référent technique ayant validé les formations proposées.

Photovoltaïste : conseiller, concevoir, installer, exploiter et maintenir les systèmes solaires photovoltaïques

Cette formation permet d’avoir une vision globale du photovoltaïque en raccordé réseau, autoconsommation/collective, site isolé et micro-réseaux…, de développer des connaissances approfondies pour être autonome sur la conception, la réalisation, le suivi de chantier et l’exploitation/maintenance des différents projets photovoltaïques et d’avoir une approche très pratique sur des installations réelles sur le plateau technique et pédagogique. Elle permet aussi de répondre aux critères formation des labels RGE Travaux QualiPV haute puissance.

Installateur en chauffage, climatisation et énergies renouvelables (ICCER)

Le technicien EnR / énergie thermique assurera la réalisation d’installations et l’organisation des chantiers dans les domaines suivants : climatisation, ventilation, thermique, sanitaire, énergies renouvelables. Il assurera la mise en service, le contrôle du fonctionnement et certains travaux d’amélioration et de dépannage de ces installations, communiquera en interne et externe à l’entreprise, gérera les chantiers, rentrera en contacts avec les fournisseurs et gérera les anomalies.

Executive Certificate – Comprendre l’évolution du secteur de l’énergie

À l’issue de cette formation, le participant sera en capacité de :
– donner les principales clés pour comprendre l’évolution de ce secteur et le positionnement des acteurs ;
– cerner les liens avec les différents marchés mis en place ;
– maîtriser les caractéristiques techniques peuvent être amenées à évoluer pour faciliter l’évolution du mix énergétique (avec une plus grande part d’énergies renouvelables) ou le couplage des marchés nationaux ;
– éclaircir la complexité de la fin des tarifs réglementés de vente de l’énergie qui poussent les consommateurs à optimiser leurs stratégies d’achat, et les fournisseurs à construire des offres de prix et à se sourcer à moindre risque.

Entrepreneuriat dans les énergies renouvelables – formation certifiante

Formation animée par des professeurs de l’École polytechnique spécialistes des marchés de l’énergie et des technologies pour les énergies renouvelables. Elle permet d’acquérir une double compétence en ingénierie et entrepreneuriat. Cette formation est adaptée aux personnes souhaitant développer des compétences dans les énergies renouvelables, se réorienter dans ce secteur d’activité, ou bien aux créateurs de start-up dans ce domaine.
À l’issue de la formation, les participants seront en capacité de :
– faire des choix éclairés et argumentés entre les différentes technologies d’énergies renouvelables ;
– développer des projets innovants dans le secteur des énergies renouvelables ;
– savoir négocier et gérer des contrats dans ce secteur.
Cette formation comprend quatre modules dispensés sur le campus de l’École polytechnique. Au programme :
– des conférences sur les aspects liés au contexte climatique, l’entrepreneuriat, les marchés de l’électricité, le financement de projet ;
– des visites de centres de recherche ;
– des présentations de start-up ;
– un enseignement expérimental dans les laboratoires de recherche de l’École polytechnique sur le photovoltaïque, les réseaux électriques, le stockage chimique etc. En alternance de cette formation en présentiel, un apprentissage en ligne est proposé sous forme de Spoc (Small Private Open Courses) sur notre plateforme d’e-learning mise à votre disposition : sept modules couvrant les aspects financiers des projets mais également techniques (photovoltaïque, biomasse-bioénergie, ressources éoliennes, etc.). Enfin, également encadrée à distance, une étude de cas choisie par les participants est à rendre sous la forme d’un rapport écrit et à soutenir à l’oral devant un jury.
La formation certifiante entrepreneuriat dans les énergies renouvelables permet de valider le bloc de compétences n° 2 du master énergie, RNCP 34438, et est finançable par les dispositifs de la formation professionnelle (CPF, aides régionales, etc.).

Énergie solaire : ingénieurie et économie

Polytech Annecy-Chambéry, l’Institut universitaire de formation professionnelle continue de l’université Savoie-Mont-Blanc et l’Institut national de l’énergie solaire proposent ce master 2 en formation continue et dispensé en français. Il a pour objectif de développer des compétences scientifiques, techniques et managériales dans le domaine du bâtiment et de l’énergie solaire thermique et photovoltaïque, afin de mettre en œuvre des projets visant à améliorer les performances des bâtiments et des procédés industriels d’un point de vue énergétique et environnemental. Cette formation multidisciplinaire se compose de cinq blocs modulaires indépendants pouvant faire l’objet de certificats universitaires de compétences et capitalisables

Énergie et développement durable

Il est possible d’intégrer cette licence en ayant la deuxième année du cycle ingénieur. Les compétences visées sont les suivantes : être capable de comprendre une politique de développement durable mais également de prendre des décisions dans un contexte de développement durable.

Consultant en performance durable – formation certifiante

Centré sur la mise en pratique des savoirs dans un contexte professionnel, ce programme alterne cas pratiques, mises en situation et partages entre pairs. Cette formation certifiante permet de vous affirmer comme un interlocuteur crédible pour relever le défi de la performance durable et de vous constituer un réseau précieux.

Conseiller accompagnateur rénovation

Cette formation s’adresse aux personnes souhaitant s’engager dans un métier alliant expertise technique et accompagnement humain. Elle forme des conseillers, accompagnateurs rénovation, qui vont guider les ménages tout au long de leur projet de rénovation, en incluant l’usage d’énergies renouvelables, dans un objectif de performance énergétique. Leur accompagnement inclut les aspects techniques, financiers, administratifs et sociaux du projet.