Tecsol

Tecsol propose toute l’année des sessions sur le thème « concevoir et gérer des installations solaires thermiques et photovoltaïques ». Les formations, qui comprennent des études de cas, incluent un module complet sur les chauffe-eau solaires autovidangeables, et le cours sur le photovoltaïque traite en détail de l’autoconsommation. Les formations, orientées sur l’exploitation des installations et leur suivi connecté, s’inscrivent dans la démarche de qualification RGE délivrée aux bureaux d’études par l’Opqibi (organisme de qualification de l’ingénierie). Formations disponibles à distance ou en présentiel.

Simple et Solaire

L’entreprise Simple et Solaire, spécialisée dans l’autonomie énergétique depuis plus de dix ans, propose un parcours de formation articulé en cinq blocs, composés chacun de plusieurs formations. Le premier, « comment dimensionner une installation solaire », se décline ainsi en quatre modules : autonomie avec stockage, autoconsommation sans stockage, back-up en cas de coupure réseau et mini grid. Les autres blocs sont intitulés « comment prototyper une installation solaire », « aspects pratiques d’une installation », « comment suivre les performances d’un système » et « maintenance, recyclage, fin de vie des équipements ».

EMD France (Windpro)

Eol-C, bureau d’études spécialisé dans l’optimisation des performances des centrales et des projets éoliens et agence française d’EMD, éditeur du logiciel windPRO, propose aux utilisateurs de ce logiciel d’étude des projets éoliens et PV (développeurs, bureaux d’études, exploitants) une formation initiale modulaire de 5 jours (ou 10 demi-journées en distanciel) couvrant ses fonctionnalités les plus couramment utilisées (analyse et traitement de données de vent, calcul de productible éolien, étude de la visibilité et des effets stroboscopiques de parcs éoliens et photomontages de parcs éoliens et de centrales PV). Des formations sur mesure en entreprise, adaptées aux besoins spécifiques d’un client, sont également proposées. Elles peuvent porter, le cas échéant, sur des fonctionnalités de windPRO non couvertes par la formation initiale : estimation de durée de vie (IEC 61400-1), étude des impacts acoustiques, optimisation des implantations/plan de fonctionnement, suivi de performances en exploitation, calcul de productible et étude des effets de miroitement de centrales PV, dimensionnement d’installations de stockage…

Technicien énergies renouvelables éco-construction

La faculté des sciences de l’université de Perpignan-Via-Domitia propose cette formation diplômante et professionnalisante (spécialisation post-bac +2) : DU technicien énergies renouvelables éco-construction (DU Tereco).
Essentiellement dédiée au secteur du bâtiment, cette formation de 389 heures en centre repose sur les secteurs de l’énergie, et en particulier sur le secteur thermique avec le solaire thermique, la géothermie et le bois énergie, et le secteur électrique avec le solaire photovoltaïque. Il s’agit de former des techniciens capables de coupler les systèmes à énergies renouvelables avec l’éco-construction, c’est-à-dire des modes de construction durable à faible impact environnemental.
Les énergies renouvelables suivantes sont abordées : solaire thermique, solaire photovoltaïque, géothermie/pompes à chaleur, éco-construction et bois énergie. Le cursus permet également d’obtenir certaines habilitations électriques et les certifications Qualisol et QualiPV Élec. Un chantier-école et un stage en entreprise permettent une mise en situation professionnelle réelle.

Autan solaire

L’entreprise française Autan solaire, qui propose des solutions dans les énergies renouvelables, dispense les formations de Qualit’EnR pour l’obtention des qualifications QualiPV 0-250 kWc (compétence électrique, RGE), QualiPV Élec 0-36kWc (compétence électrique, RGE), et QualiPV module Bât (compétence intégration au bâti), ainsi que le module complémentaire sur l’autoconsommation photovoltaïque raccordée au réseau. Son formateur, Antoine Farcot, dispose d’une grande expérience pratique en photovoltaïque, est expert auprès de Qualit’EnR, et est l’un des rédacteurs du référentiel de formation QualiPV 0-250 kWc et autoconsommation. Il est également expert près la cour d’appel de Toulouse, rubrique énergie solaire. Autan solaire propose également des stages sur demande d’habilitation au travail en hauteur : module travaux sur toiture/solaire (1 jour, pour électriciens et couvreurs), d’habilitation électrique BP, B1V, B2V, BR photovoltaïque (2 jours, pour électriciens), d’initiation au solaire (1 jour, tout public), de perfectionnement pratique à la pose d’un générateur photovoltaïque (2 jours, pour installateurs débutants), de dimensionnement et suivi d’une installation photovoltaïque (2 jours, pour installateurs).

Technicien de maintenance éolienne

Depuis 2008, le Greta-CFA du Gard propose cette formation en partenariat avec le lycée Dhuoda. Axée sur la technologie mécanique et électrique de l’éolien ainsi que sur la réparation des pales, elle débouche sur un titre de technicien supérieur de maintenance d’éoliennes de niveau 5 inscrit au RNCP ainsi que sur la certification GWO (Global Wind Organisation). La formation permet en outre d’obtenir des habilitations électriques (haute et basse tensions) de travail en hauteur et le certificat SST (sauveteur secouriste du travail). Enfin, un important module d’anglais offre aux stagiaires la possibilité de terminer la formation avec un niveau TOEIC voisin de 650. Sur le plan pratique, les cours s’appuient sur un équipement spécifique de quatre nacelles éoliennes (plusieurs d’entre elles fonctionnent et simulent la production d’énergie), deux cellules haute tension, des appareillages d’alignement laser, d’analyse vibratoire, de transmission de données spécifiques à la maintenance éolienne. Un mat d’entraînement de 27 mètres de haut complète le plateau technique.

Plateforme EnR multicompétence

La Plateforme des EnR permet de former les futurs installateurs thermiques et offre un panel de solutions multiénergies (chaudière gaz, pompes à chaleur, chauffe-eau thermodynamique, plancher chauffant, PV…) mettant en avant les économies et l’efficacité énergétique. Le Greta-CFA du Gard se positionne résolument sur le développement de formations propres au domaine du photovoltaïque : la maintenance et l’exploitation de parcs PV, mais aussi l’installation pour l’autoconsommation, en forte augmentation.

Modules multi-énergie

La platefome des EnR du Greta-CFA Gard-Lozère regroupe un ensemble de technologies et solutions multiénergies. En direction des installateurs, les formations proposent une professionnalisation de leur activité autour de l’efficacité énergétique ainsi que des économies d’énergie, en proposant par exemple les modules QualiPV 36 et 500 ou QualiPac.

Nouvelles technologies de l’énergie

Ce mastère spécialisé coaccrédité par les écoles publiques d’ingénieurs INP-Enseeiht et INP-Ensiacet donne aux étudiants une connaissance avancée de la problématique de l’énergie et de ses nouvelles technologies. Il s’appuie sur une interdisciplinarité croisant particulièrement le génie électrique et le génie des procédés. Les différents volets méthodologiques et technologiques traités visent la conception de nouveaux systèmes énergétiques, plus efficaces et durables : écoconception, modélisation orientée énergie, analyse du cycle de vie, optimisation multicritère, bilan carbone, énergies renouvelables et leur stockage, vecteur hydrogène et piles à combustible, smart grids. Le programme du premier semestre compte six unités d’enseignement : conception systémique et écoconception ; systèmes hybrides, smart grids et stockage électrochimique ; énergies renouvelables (photovoltaïque, éolien, biomasse, petite hydraulique) ; formation générale (anglais et journées thématiques sur divers aspects clés de l’énergie ; projet long en groupe (six semaines). Des visites de sites (centrales photovoltaïques, hydrauliques, éoliennes et production biogaz) pour illustrer les principes sont également au programme.

Énergie solaire

Ce master, qui relève des sciences de l’ingénieur, vise à acquérir des compétences pluridisciplinaires en :
– conversion et stockage de l’énergie solaire, sous l’angle des matériaux et des procédés utilisés ou utilisables, en particulier pour le solaire à concentration ;
– dimensionnement, conception et/ou optimisation, et gestion des installations énergétiques solaires, des matériaux aux systèmes : installations solaires thermiques ou photovoltaïques, à l’échelle du particulier ou de l’industrie ;
– maîtrise des enjeux du développement durable en termes d’énergie; prise en compte des aspects réglementaires, législatifs, économiques et environnementaux.
Des enseignements, projets et travaux pratiques sont organisés au Grand Four solaire, à Odeillo (66), en partenariat avec le laboratoire Procédés, matériaux et énergie solaire (CNRS PROMES).