L’ACTU

L’ACTU HEBDOMADAIRE DES ENR

POMPES À CHALEUR
Une demande croissante confrontée aux pénuries


Observ’ER vient de publier son étude qualitative 2022 sur le marché des pompes à chaleur (PAC) dans l’individuel. Cette étude bisannuelle complète son étude quantitative publiée en mai dernier. Le marché français des PAC aérothermiques est le second marché d’Europe. Les équipements air/eau ont particulièrement profité des dispositifs MaPrimeRénov’ et Coup de pouce Chauffage (+ 49 % en 2021). Les équipements air/air restent les équipements les plus vendus avec près de 760 000 unités, même si leur croissance est plus mesurée (+ 4 %). Ils ont trouvé leur place sur le marché du neuf. Malgré les problèmes concernant l’approvisionnement en matières premières et la baisse du cours des certificats d'économie d'énergie (CEE), qui aident au financement des installations de PAC, les professionnels restent optimistes pour 2022. Le problème principal est selon eux le manque de main-d’œuvre qualifiée pour suivre la demande. À moyen terme, ils identifient également un risque concernant l’évolution de la réglementation sur les fluides frigorigènes. En effet, à partir de 2024, la mise sur le marché d’équipements ayant un faible GWP (Global Warming Potential) devra s'accélérer. À partir de 2025, ceux ayant un GWP supérieur à 150 ne seront plus autorisés à la vente. Pourtant, ces derniers représentent aujourd’hui la grande majorité du marché, et certains constructeurs voient mal comment il sera possible de faire évoluer toutes les gammes à cette échéance. Sur le secteur de la géothermie, le contexte général reste inchangé bien que le marché soit en légère hausse (3 220 unités en 2021 contre 3 005 en 2020). Il est essentiellement porté par le remplacement d’anciennes PAC. Les professionnels appellent à davantage d’actions de soutien et à encourager la formation d’installateurs spécialisés en géothermie. Les crises sanitaires et énergétiques ont créé un choc sur les prix. Globalement, tous les équipements ont vu leur prix augmenter (entre 5 et 9 %) en 2021, et les acteurs craignent que la situation ne dure.

Abonnez-vous pour recevoir chaque exemplaire du journal
dès sa parution et bénéficiez d’un tarif préférentiel !

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services