L’ACTU

L’ACTU HEBDOMADAIRE DES ENR

EUROPE
Un plan à plusieurs fonds


La Commission von der Leyen (du nom de sa présidente) a dévoilé le 14 janvier à Strasbourg un plan d'investissement pour son ”Pacte vert”. Il s'appuie sur un nouveau fonds pour soutenir les régions les plus dépendantes au charbon. Avec son « mécanisme de transition juste », une proposition législative soumise à négociation entre les États membres et le Parlement européen, la Commission espère mobiliser jusqu'à 100 milliards d'euros au cours de la prochaine décennie et ce, par le biais de multiples sources de financement. Le « Fonds de transition juste », selon des documents vus par l'AFP, serait en lui-même doté de 7,5 milliards d'euros entre 2021 et 2027 (soit la période du prochain budget pluriannuel de l'Union européenne). De l'argent frais, assure-t-elle, pour un nouvel outil qui s'inscrira dans la politique de cohésion de l'UE qui, traditionnellement, aide au développement des régions. Ce Fonds est accompagné d'autres moyens de financement, via des programmes d'investissement de l'Union mais aussi de la Banque européenne d'investissement (BEI), en pleine mue pour devenir la "banque du climat" de l'UE. Viendront s'ajouter des dépenses en faveur du climat réparties dans les différentes catégories du budget de l'UE, par exemple les transports ou l'agriculture, ainsi que des investissements privés-publics. La Commission veut qu'un quart des dépenses du budget pluriannuel y soit consacré. Le Parlement européen a en tout cas offert le 15 janvier son soutien au "Pacte vert", tout en appelant à plus d'ambition en matière de lutte contre le changement climatique. Dans une longue résolution, adoptée à 482 voix pour, 136 contre et 95 abstentions. les eurodéputés répondent point par point à la feuille de route dévoilée en décembre par Ursula von der Leyen.

LES ACTUS DU MOIS

L’ESSENTIEL DES ENR DU MOIS DE AOûT 2020

Abonnez-vous pour recevoir chaque exemplaire du journal
dès sa parution et bénéficiez d’un tarif préférentiel !