L’ACTU

L’ACTU HEBDOMADAIRE DES ENR

CHAUFFAGE AU BOIS
Mauvaise année 2020 pour les appareils de chauffage domestique au bois


L’étude de l’Observatoire des énergies renouvelables (Observ’ER) intitulée Suivi du marché français des appareils de chauffage domestique au bois a été mise en ligne mercredi 24 mars et les résultats pour le marché 2020 ne sont pas bons. Dans son ensemble, le marché a enregistré un volume de 314 865 unités vendues soit 61 775 pièces de moins qu’en 2019. Segment phare, les ventes de poêles sont passées de 282 640 unités en 2019 à 237 550 (- 16 %). Pour les foyers et inserts, l’activité a chuté de 71 010 à 56 240 pièces (- 20,8 %) et pour les cuisinières, segment de niche, les ventes ont été en retrait de près de 25 % (4 340 en 2019 contre 3 275 en 2020). Évidemment, la crise sanitaire et économique a pesé lourdement dans ces mauvais résultats. Mais le marché était en perte de vitesse depuis plusieurs années. Autre phénomène très handicapant, l’extrême douceur de l’hiver 2019-2020 classé premier des hivers les plus chauds depuis un siècle. Principale illustration des difficultés du marché en 2020, les poêles automatiques à granulés enregistrent le plus gros recul de leur histoire avec près de 19 % de ventes en moins par rapport à 2019. Le coup est rude pour ce segment qui représente à lui seul 41 % des ventes d’appareils indépendants de chauffage au bois (poêles, foyers fermés, inserts et cuisinières). Dans ce constat sombre, seules les chaudières automatiques arrivent à tirer leur épingle du jeu avec une légère hausse de 2,4 % de leur activité (14 800 unités contre 14 460 en 2019).

LES ACTUS DU MOIS

L’ESSENTIEL DES ENR DU MOIS DE AVRIL 2024

Abonnez-vous pour recevoir chaque exemplaire du journal
dès sa parution et bénéficiez d’un tarif préférentiel !