L’ACTU

L’ACTU HEBDOMADAIRE DES ENR

ÉNERGIES RENOUVELABLES
L’Europe doit miser sur la sobriété


L’association française négaWatt et une vingtaine de partenaires européens ont présenté le 5 mai dernier leur scénario pour l'Europe visant à proposer une trajectoire de transition énergétique vers la neutralité carbone et le tout renouvelable avant 2050. Baptisé Clever (A Collaborative Low Energy Vision for the European Region), ce projet se distingue d’autres exercices prospectifs à l’échelle européenne car il met la sobriété au premier plan. Dans les vingt prochaines années, l’Union européenne devra faire deux fois plus pour réduire ses émissions que ce qu’elle a réalisé ces trente dernières années. Le rapport estime qu’il est possible de baisser de 55 % la consommation finale de l’Union européenne en 2050, par rapport à 2019 et atteindre 80 % d’énergies renouvelables en 2040. En France, l’objectif est une baisse de 40 % en 30 ans. La sobriété participerait à cette baisse, à hauteur de 20 % à 30 %, le reste concerne l’efficacité. Grâce à cela, l'Union européenne serait capable de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 65 % dès 2030, soit 10 points de plus que l'objectif qu'elle s'est donné (-55%). Selon les auteurs, ce scénario rendrait l'Europe complètement autonome sur le plan énergétique en 2050. Aucune importation d'énergie ne serait nécessaire à cet horizon, pas même celles d'hydrogène vert ou de carburants de synthèse.

LES ACTUS DU MOIS

L’ESSENTIEL DES ENR DU MOIS DE MARS 2024

Abonnez-vous pour recevoir chaque exemplaire du journal
dès sa parution et bénéficiez d’un tarif préférentiel !