L’ACTU

L’ACTU HEBDOMADAIRE DES ENR

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE
L’État veut montrer l’exemple


Premier propriétaire immobilier de France avec 99 millions de mètres carrés, l’État entend montrer l’exemple dans l’application du décret tertiaire issu de la loi Elan, caractérisé par des objectifs drastiques de réduction de consommation énergétique dans des délais courts. C’est ainsi qu’à la suite du Conseil de Défense écologique du 12 février et dans le cadre de la stratégie pour des services publics éco-responsables, la Direction de l'immobilier de l'État et la Direction de l'Habitat, de l'Urbanisme et des Paysages lancent un deuxième appel à projets auprès des services de l'Etat pour financer des travaux "à gains rapides" présentant un temps de retour sur investissement (RSI) court grâce aux économies d'énergie réalisées. Un premier appel à projets avait été lancé en 2018 dans le cadre du Grand plan d'investissement. Il avait permis de financer pour 1 milliard d'euros, 39 projets de rénovation ou de reconstruction des cités administratives et finançant principalement des travaux concourant à la performance énergétique. Les travaux ciblés doivent correspondre à des actions "simples, immédiates et économes" permettant de réaliser facilement des économies d'énergie à moindre coût, tout en prenant en compte le confort des occupants. Ces projets doivent permettre de mettre en avant une démarche "Services publics eco-responsables" avec des objectifs ambitieux de réduction de 2/3 de la facture énergétique et de 50 % de l'émission des gaz à effet de serre. De plus, leur mise en œuvre devra s'accompagner d'une information auprès des occupants, afin de les associer à la démarche. Les actions présentant un temps de retour sur investissement entre 1 et 5 ans sont privilégiées. Le plafond est fixé à 10 ans.

LES ACTUS DU MOIS

L’ESSENTIEL DES ENR DU MOIS DE DéCEMBRE 2020

Abonnez-vous pour recevoir chaque exemplaire du journal
dès sa parution et bénéficiez d’un tarif préférentiel !