L’ACTU

L’ACTU HEBDOMADAIRE DES ENR

ENTREPRISE
Google appuie sur le champignon


Google a annoncé avoir signé 18 nouveaux accords énergétiques dans l'éolien et le solaire, pour des capacités cumulées de 1 600 MW, afin de continuer à compenser entièrement sa consommation d'électricité annuelle avec des énergies renouvelables. Il s’agit du « plus gros investissement de notre histoire dans ce domaine », explique Sundar Pichai, le patron du géant américain, dans un communiqué du 19 septembre. Et d’ajouter, qu’« une fois que l'ensemble de ces projets sera réalisé, notre portefeuille en énergies sans carbone produira autant d'électricité qu'une ville comme Washington D.C. ou des pays comme l'Uruguay ou la Lituanie. » Les États-Unis, le Chili et l'Europe sont concernés par ces nouveaux investissements. « Le coût en baisse du solaire (plus de 80 % sur la dernière décennie) a rendu le soleil de plus en plus rentable. En outre, notre accord au Chili porte pour la première fois sur une technologie hybride mêlant solaire et éolien. Parce que le vent souffle souvent à d'autres moments que ceux où le soleil brille, combiner les deux nous permettra d'alimenter notre data center chilien avec de l'électricité verte pendant une plus grande partie de la journée », peut-on lire également dans le communiqué. L’ensemble de ces nouveaux accords permet à Google d'augmenter son portefeuille en énergies éolienne et solaire de plus de 40 % pour atteindre 5 500 MW.

LES ACTUS DU MOIS

L’ESSENTIEL DES ENR DU MOIS DE DéCEMBRE 2019

Abonnez-vous pour recevoir chaque exemplaire du journal
dès sa parution et bénéficiez d’un tarif préférentiel !