UL

Expert indépendant, UL accompagne ses clients sur tous les aspects techniques de leurs projets éoliens et solaires. Il propose à la demande des séminaires de formation, en anglais, français, allemand ou espagnol sur la mesure de vent ou irradiation, l’étude de potentiel, l’audit technique. Ils peuvent être modulés selon les besoins des clients (fabricants, développeurs, institutionnels, gestionnaires de réseaux, banques, investisseurs…).

GWO – Formation complète et recyclage

La certification GWO (Global Wind Organisation) proposée par l’École nationale supérieure maritime est la formation obligatoire pour le travail éolien onshore et offshore. Fort de son expérience dans la formation à la survie en mer, le centre CESAME propose la formule « GWO complet et recyclage » pour répondre au mieux aux attentes des acteurs du monde éolien. Le stage aborde les cinq modules obligatoires : lutte incendie, premiers secours, gestes et postures, travail en hauteur et survie en mer (pour l’éolien offshore uniquement).

Meteodyn

Meteodyn offre plusieurs formations adaptées aux différentes phases de vos projets :
• pour les développeurs de parcs, une formation spécifique sur ses logiciels d’estimation de la ressource et de la production éolienne et/ou solaire (parcs éoliens/solaires – atlas énergétiques régional ou à l’échelle d’une ville) ;
• pour les opérateurs de parcs, une formation sur les systèmes de prévision de production pour la gestion des réseaux électriques, et l’exploitation et la maintenance des parcs.

Enercon

Comme beaucoup de grands groupes, Enercon a créé son propre organisme de formation en 2017. Situé au siège à Le Meux (60), près de Compiègne, il a vocation à délivrer des formations techniques et réglementaires en sécurité, électricité et mécanique à l’ensemble des collaborateurs du groupe en France sur un plateau technique de 1 400 m2. Il est équipé de deux plateformes (Podest) destinées à effectuer les exercices de sauvetage en machine (par le haut et par le bas) et à apprendre à utiliser les échelles avec les équipements de sécurité, de deux élévateurs de personnes destinés à en maîtriser l’utilisation et à réaliser des exercices d’évacuation, d’un portique destiné à former à l’utilisation des nacelles UVM8/10 et C5-1L et à leur évacuation, de trois e-modules composés d’un transformateur et d’armoires de commande et de deux espaces dédiés à la HT et à la BT. Une nacelle complète et une tour permettent également de former les collaborateurs en conditions réelles.
Enercon répond également aux demandes des clients et prestataires dans le cadre de partenariats. L’obtention de la certification QualiOpi fait partie des enjeux pour 2024.

EMD France (Windpro)

Eol-C, bureau d’études spécialisé dans l’optimisation des performances des centrales et des projets éoliens et agence française d’EMD, éditeur du logiciel windPRO, propose aux utilisateurs de ce logiciel d’étude des projets éoliens et PV (développeurs, bureaux d’études, exploitants) une formation initiale modulaire de 5 jours (ou 10 demi-journées en distanciel) couvrant ses fonctionnalités les plus couramment utilisées (analyse et traitement de données de vent, calcul de productible éolien, étude de la visibilité et des effets stroboscopiques de parcs éoliens et photomontages de parcs éoliens et de centrales PV). Des formations sur mesure en entreprise, adaptées aux besoins spécifiques d’un client, sont également proposées. Elles peuvent porter, le cas échéant, sur des fonctionnalités de windPRO non couvertes par la formation initiale : estimation de durée de vie (IEC 61400-1), étude des impacts acoustiques, optimisation des implantations/plan de fonctionnement, suivi de performances en exploitation, calcul de productible et étude des effets de miroitement de centrales PV, dimensionnement d’installations de stockage…

DNV GL

Le bureau de contrôle et consultant en énergies renouvelables DNV GL propose de nombreuses formations à la demande. Parmi celles-ci : bonnes pratiques techniques pour le développement et la construction de projets éoliens terrestres ; développement, conception, construction et opération de projets solaires PV ; vérification et optimisation de la performance d’un parc éolien en exploitation ; certification type et certification de projet éolien offshore ; éolien offshore : état de l’art et retours d’expérience.

Technicien supérieur de maintenance d’éoliennes terrestres

Formation des techniciens de maintenance affectés à un parc d’éoliennes. Ils devront être capables d’assurer la maintenance d’une éolienne :
• réaliser la maintenance préventive de parcs d’éoliennes ;
• réaliser la maintenance.

Technicien en énergies renouvelables : option A/ énergie électrique

Dans les enseignements sont abordées les énergies renouvelables et les technologies suivantes : solaire photovoltaïque, solaire thermique, pompes à chaleur air/air et air/eau, petit éolien, VMC. Le cursus permet également d’obtenir certaines habilitations électriques et les certifications QualiPV élec et habilitation à la manipulation des fluides frigorigènes.

Technicien de maintenance des parcs éoliens

Le Greta Poitou-Charentes, agence de Poitiers, propose cette formation de 18 semaines en centre et 9 semaines en entreprise au lycée Raoul-Mortier, à Montmorillon (qui dispense également un BTS maintenance des systèmes éoliens). À l’issue de celle-ci, les stagiaires obtiennent une certification internationale du BZEE Network (organisme certificateur qui regroupe en association une centaine d’entreprises et d’organisations du monde éolien) et sont capables d’assurer l’entretien de tours et de nacelles éoliennes, de déterminer l’origine des dysfonctionnements détectés, de réaliser des opérations de maintenance – préventives et correctives – et de rendre compte des interventions. Cette formation intègre le module GWO (Global Wind Organisation).

Technicien de maintenance éolienne

Depuis 2008, le Greta-CFA du Gard propose cette formation en partenariat avec le lycée Dhuoda. Axée sur la technologie mécanique et électrique de l’éolien ainsi que sur la réparation des pales, elle débouche sur un titre de technicien supérieur de maintenance d’éoliennes de niveau 5 inscrit au RNCP ainsi que sur la certification GWO (Global Wind Organisation). La formation permet en outre d’obtenir des habilitations électriques (haute et basse tensions) de travail en hauteur et le certificat SST (sauveteur secouriste du travail). Enfin, un important module d’anglais offre aux stagiaires la possibilité de terminer la formation avec un niveau TOEIC voisin de 650. Sur le plan pratique, les cours s’appuient sur un équipement spécifique de quatre nacelles éoliennes (plusieurs d’entre elles fonctionnent et simulent la production d’énergie), deux cellules haute tension, des appareillages d’alignement laser, d’analyse vibratoire, de transmission de données spécifiques à la maintenance éolienne. Un mat d’entraînement de 27 mètres de haut complète le plateau technique.