L'ACTU

L'ACTU HEBDOMADAIRE DES ENR

HYDROLIEN

Nicolas Hulot noie le poisson

Si le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, a récemment annoncé qu’il travaillait à réduire à « moins de sept ans » le délai nécessaire en France pour créer un parc éolien en mer, contre « plus de 10 ans » actuellement, il est apparu bien plus flou s’agissant des autres énergies marines renouvelables (EMR), hydroliennes ou énergie thermique des mers. « On va continuer de les soutenir jusqu'au jour où on pourra lancer les premiers appels d'offres », a déclaré le ministre le 22 novembre en clôture des Assises de la mer au Havre. Interrogé par l'AFP sur le fait que les industriels de l'hydrolien réclament un appel d'offres dès à présent pour leur technologie, il a répondu : « Ne brûlons pas les étapes [...] Nous allons faire évaluer » cette technologie. Et de poursuivre, « Les hydroliennes ont pris un peu de retard dans leur phase recherche mais je ne doute pas qu'elles joueront un rôle très important dans le mix énergétique ». Naval Énergie doit ouvrir une usine d'assemblage d'hydroliennes à Cherbourg au printemps.

Abonnez-vous pour recevoir chaque exemplaire du journal
dès sa parution et bénéficiez d'un tarif préférentiel !