L'ACTU

L'ACTU HEBDOMADAIRE DES ENR

MONDE

Des investissements à un niveau insuffisant

Si un niveau record, à 161 GW, de nouvelles capacités de production d'énergie renouvelable (éolien, solaire, géothermie, etc.) ont été installées dans le monde en 2016, les investissements ont baissé de 23 % par rapport à 2015, notamment dans les pays émergents, avertit le rapport 2017 de REN21 (Renewable Energy Policy Network for the 21st Century), publié ce mercredi 7 juin. « Les investissements continuent de se concentrer dans l'éolien et le solaire photovoltaïque, alors que toutes les technologies d'énergies renouvelables ont besoin d'être déployées pour maintenir le réchauffement climatique sous bien en deçà des 2 degrés », note le réseau d'experts. Le document avance toutefois que le solaire et l'éolien deviennent, dans certains pays, « l'option la moins coûteuse » par rapport aux énergies fossiles ou au nucléaire. Pour l’avenir, de nombreux chantiers restent à accomplir, notamment le secteur de la mobilité, qui « n'est pas encore considéré comme une priorité », en particulier dans le transport aérien et maritime. La production de froid et de chaleur renouvelables est aussi à la traîne par rapport au solaire ou à l'éolien. Autre inquiétude, les subventions aux énergies fossiles sont toujours plus de quatre fois supérieures à celles accordées aux énergies renouvelables, dénonce le rapport.

Abonnez-vous pour recevoir chaque exemplaire du journal
dès sa parution et bénéficiez d'un tarif préférentiel !