L'ACTU

L'ACTU HEBDOMADAIRE DES ENR

ENTREPRISE

Les ambitions internationales de Cap Vert Energie

Qu’on se le dise, le producteur indépendant d'énergies renouvelables Cap Vert Energie veut accentuer son développement, notamment à l'international. « En 5 ans, nous souhaitons multiplier par 10 nos capacités de production pour atteindre près de 820 MWc de puissance installée et en construction, dont plus de 50 % à l’international », annonce Pierre de Froidefond, un des associés fondateurs de Cap Vert Energie avec Christophe Caille et Hervé Lucas. Pour atteindre ces objectifs, Cap Vert Energie a prévu d'investir 1,3 milliard d'euros jusqu'en 2022 (un montant qui inclut les investissements déjà réalisés depuis sa création en 2011) et procèdera à une augmentation de capital « d'ici la fin de l'année ou début 2018 », précise le dirigeant. La société réalise un chiffre d'affaires de 18 millions d'euros et emploie 60 personnes aujourd’hui. Présente dans le solaire et le biogaz, elle détient actuellement 75 MW en construction ou en exploitation, essentiellement en France. Mais depuis deux ans, la société réfléchit à son développement à l'international pour profiter de marchés en pleine expansion. Elle a ainsi choisi de se lancer dans trois zones porteuses pour le solaire et la vente directe d'électricité : le Chili, le nord-est des États-Unis et l'Afrique.

Abonnez-vous pour recevoir chaque exemplaire du journal
dès sa parution et bénéficiez d'un tarif préférentiel !